3. La chronique MyLittleRedCar dans AUTOHEROES #018 Christophe Collaro

Pilote en culotte courte


En juin 1970 je participe à mes premières 24h du Mans , j'ai 9 ans .
Avec mon meilleur ami nous allons profiter de l'absence de mes parents ce week-end , pour investir l'appartement Parisien de la rue du Dobropol
 avec nos Solido au 1/43 ème . Le long couloir menant aux chambres ressemble étonnamment à la ligne droite des hunaudières !
C'est là que la différence devrait se faire mais gare à ne pas toucher le mur à haute vitesse d'autant qu'une roue peut malencontreusement se
bloquer avec un poil de chien qui aurait échappé à l'aspirateur ...
C'est décidé , nous aussi nous allons braver la nuit et nous ferons une course de 24h ! Restez éveillés ne nous fait pas peur certaines
de nos courses ayant déjà duré plusieurs heures ...
Je " pilote " notamment la Matra 650 bleue de mon idole Jean-Pierre Beltoise et même si dans la Sarthe la lutte semble inégale avec les
Porsche et les Ferrari , je connais mon espace de jeu par coeur et j'espère que ma motivation et ma " virtuosité " permettront de déjouer
les pronostics .
Nous sommes prêts , la grille de départ a de l'allure avec les corvette et Lola T70 , Alfa 33 et autres 911S ( et 914/6 ...)
Nous avons du emprunter quelques autos a des camarades de jeux et nous avons une pression supplémentaire afin qu'elles ne portent
pas trop les stigmates de cette terrible épreuve . En effet il n'y a pas des plaintes partout dans l'appartement et il y a des endroits où il ne
fait pas bon sortir !
J'ai allumé la télévision et j'entends au loin la voix passionnée de mon frère Stéphane qui commente la course .
Il vient de nous apprendre que le 7 ème art est au coeur de l'action pour cette édition des 24h avec un certain Steve Mac Queen qui tourne
un film qui restera dans la légende et contribuera à la sienne : Le Mans !
L'histoire ne retiendra que l'abandon de la Matra de Jean- Pierre Beltoise a la 6ème heure de course sur problème mécanique , mais de mon
coté ma Matra connaîtra pratiquement en même temps une avarie qui la mettra hors course " un bon moment " : l'endormissement de son
" pilote " qui du haut de ses 9 ans n'aura pu faire qu'un simple relais ...

Parfois c'est bon de grandir , 22 ans après , en 1992 , mon frère Stéphane me propose de le suppléer dans le tour auto au coté d'un certain ...
Jean-Pierre Beltoise qui pilote l'auto avec laquelle il a triomphé dans la même épreuve en 1970 associé à Patrick Depailler et Jean Todt .
Le son inoubliable du V12 Matra , la virtuosité toujours intacte de son pilote et la magie de cette épreuve en train de renaître ( merci
Patrick Peter ) resteront à jamais gravés dans ma mémoire .
Et devinez qui était du voyage , blottie dans la poche droite de ma combinaison ? Une petite voiture bleue de marque Solido , au 1/43 ème
certes un peu cabossée , mais très fière de faire partie de cette aventure à ...l'échelle 1 !

Christophe Collaro